Programme

Informatif, festif et inventif, le festival Les Bure’lesques, du 11 au 13 août 2017 est ouvert à tous, familles, amis, habitants d’ici et de plus loin... et se veut un grand moment d’échanges, d’envies et de projets, de réflexions, de musiques et de spectacles, de pratiques militantes et de solidarités.

La programmation définitive sera mise en ligne au cours du mois de Juillet, avec un planning jour par jour des concerts, spectacles, débats, projections etc.

Quelques aperçus de programmation en attendant :

La musique ira de la chanson au noise-rock, en passant par fanfares et flamenco. On peut d’ores et déjà présenter comme amuse-bouche :

Plusieurs spectacles de cirque et de théâtre sont prévus, dont :

  • Auto-stop Bure (conférence gesticulée de Marie Beduneau)
  • Une petite zistoire (spectacle pour enfant de Marc Goujot)
  • Distractions (nouveau cirque de salon)
  • Poser ses pieds sur un tapis (spectacle déambulatoire de Nadège Heluin)

Des lectures de texte :

Des conférences, des rencontres, des tables rondes :

  • Des déchets de la Grande-Guerre à ceux du nucléaire (avec Isabelle Masson-Loodts)
  • Les failles technologiques du projet Cigéo, décryptage du récent rapport d’analyse de L’IRSN (Bertrand Thuillier, ingénieur, expert indépendant)
  • Impact environnementaux de la filière nucléaire : Déchets – Rejets (avec Bertrand Nouvelot - CRIIRAD Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité)
  • Linky et le big data (avec Joe Labat)
  • -* Le monde après l’accident nucléaire (Association Les Enfants de Tchernobyl Belarus / Projection débat Yves Lenoir)
  • Les luttes ouvrières en Lorraine : le cas des aciéries de Longwy (Radio Lorraine Coeur d’acier
  • L’automedia : produire ses propres contenus d’information (avec Lutopik et Le Nouveau Jour J)
  • Les transports nucléaires (table ronde en préparation)
  • La nucléarisation du territoire (table ronde en préparation)

Sans oublier :
- des projections, parfois suivies de rencontres : films sur Bure, histoire des luttes antinuk, peplum détourné, courts-métrages auto-produits par les opposant.es...
- des ballades naturalistes dans les environs pour commencer les journées en douceur
- des stands d’associations, de revues, de collectifs (Lutopik, Le nouveau jour J, La Décroissance, L’âge de faire, Greenpeace, les différentes associations opposées à cigéo...)
- des ateliers pour enfants (jeux, découverte des pelotes de réjection, cirque...)

et DIMANCHE 13 au matin : Assemblée de luttes !