EDITO

BONNE NOUVELLE n°1 :
Il n’y pas de déchets atomiques à BURE, Meuse/Haute-Marne. Le projet de mégapoubelle nucléaire Cigéo est ni autorisé, ni validé et toujours aussi peu crédible... Le dépôt d’autorisation de création du site ne cesse d’être repoussé : 2015, 2018, 2019 ? ou alors 2020 ?

BONNE NOUVELLE n°2 :
Cette année, après le succès de la première édition 2017, on remet le couvert, on prépare la prog, on envoie des invitations tous azimuts, on sort les chapiteaux et les grandes marmites. On concocte la seconde édition du festival comme promis !
Au programme : Spectacles, conférences, concerts, projections et info...

POURQUOI ?
A Bure (sud Meuse), le projet Cigéo de stockage souterrain de déchets nucléaires se prépare malgré des risques technologiques inouïs et parfaitement connus, contre l’avis de milliers de personnes opposées, dont les riverains qui n’ont jamais été consultés. Pourtant ce territoire de vie, en se transformant en méga poubelle radioactive, subirait une mutation irréversible.

Ne laissons pas détruire, bâtissons l’avenir !
Cigéo n’est ni autorisé, ni construit et n’est pas une fatalité !
Réunissons-nous, informons-nous, organisons-nous pour continuer à le contrer. Consolidons et projetons des initiatives positives et dynamisantes pour ce territoire rural bien vivant !

Ce festival de résistance contre la grosse poubelle atomique est porté par un collectif d’habitant-es, de sympathisants et d’associations. Rejoignez-nous !